Coups de coeur Nouvelles

Coups de coeurs de mai 2017

26 mai 2017

Hey allo, je suis toujours en vie! 🙂

Beaucoup de boulot depuis quelques mois, des projets qui me donnent le goût de me dépasser et la session de cours avec mes étudiants qui m’a prit pas mal de temps aussi. Il y a ça et le fait que j’ai des collaborations en cours, de la correction à terminer et des contrats super stimulants (je vous ai dit que j’ai dernièrement tourné mon premier mariage? 😀 ).

Depuis que j’ai parti EntreDeuxBouchées il y a 2 ans (et oui, déjà) que j’ai des envies de parler de plein de trucs en dehors de la bouffe.

Je commence donc un truc à l’instant qui, je l’espère, me poussera à lire/voir/visiter/manger plus question de pouvoir vous en parler (parce que je me vois très mal être en mesure de tenir plus qu’un blogue, déjà que je trouve que je délaisse beaucoup trop celui-ci).

Voici donc mes coups de coeur/découverte du moment (dans le désordre) :

Netflix
Master of None, saison 2
Aziz Ansari nous revient pour une deuxième saison dans format délicieux et trop rapide de 10 épisodes (comme la saison 1 qui s’est malheureusement terminée trop tôt). Ce coup-ci, Aziz se la joue Julie Roberts dans Eat, Pray, Love, sauf que c’est un peu plus comme Eat, Live, Love. En quelques mots, je l’ai dévorée! C’est une saison, tout comme la première, qu’on ne veut pas qu’elle finisse tellement les textes, les relations et les concepts élaborés sont beaux et intéressants.

Si vous n’avez pas écouté la saison 1, elle n’est pas obligatoire pour comprendre la saison 2, mais pourquoi se priver de deux fois plus de plaisir? Aziz est un amoureux de la bouffe et sa gourmandise est ultra contagieuse (beware!).

Hasan Minhaj: Homecoming King
Minjaj, que je ne connaissais pas avant d’écouter son Netflix’ special dès sa sortie cette semaine, reste dans la même veine que la suggestion précédente. C’est beau, c’est brillant, c’est drôle, c’est vrai, c’est humain. Le stand up nous présente dans ce spectacle le racisme en plein visage question que ça remette les pendules à l’heure de certains récalcitrants à devenir de meilleures personnes, de meilleurs humains.

Moonlight
Acclamé par la critique et récipiendaire de l’Oscar du meilleur film 2017, ce film présente les difficultés d’un jeune homme noir à travers sa vie. Malgré tout ce qu’il vit, c’est montré avec une telle lenteur qu’on prend toutes les secondes de chacun des moments à analyser ses sentiments comme une bonne grosse claque au visage. Les dialogues sont beaux, l’éclairage et le stylisme général sont super et c’est un film qui mérite d’être ajouté à votre liste de visionnements futurs si vous aimez vous faire brasser les émotions un peu.

YouTube
La campagne de promotion AirBnB que la Suède vient de sortir m’a bien fait sourire (et m’a donnée le goût de prendre des vacances, là, tout de suite). On verra, j’ai encore quelques trucs à gérer, des mandats à terminer. Peut-être est-ce que je me laisserai tenter éventuellement.

Lecture du livre Thought Shit Life Advice from a Fat, Lazy Slob Who Did Good de Kevin Smith narré par Kevin Smith
Comme le titre l’indique, c’est le livre auto-biographique de Kevin Smith qui, qu’on aime ou pas ses films, est un homme qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense. Dans ce livre se retrouve des souvenirs, des anecdotes, des moments drôles, des moments difficiles. Je n’en suis qu’au 1/3, mais pour l’instant c’est bon (ça dure 6h, donc la suite devra attendre).

Avant de vous quitter, shout out à l’ami Yhoanis qui a lancé son blogue de jeune trentenaire, allez y faire un tour!

C’est tout pour les découvertes du moments, je risque fortement d’en refaire à l’occasion, n’allez pas trop loin! Vous me direz ce que vous en pensez.

Voici d'autres articles du même type

2 commentaires

  • Répondre Yhoanis 27 mai 2017 at 6:41

    Merci pour le shout-out le cousin! Master of None est absolument sur ma to-watch list! Je ne vois que d’excellents commentaires à ce sujet. J’ai hâte d’écouter ça, donc please fais attention avec les spoilers…hahaha.

    • Répondre Étienne Richard 27 mai 2017 at 8:15

      Haha, t’inquiètes pas, je fais très attention à ça (je déteste qu’on me gâche le plaisir moi-même), mais n’attend pas trop, c’est si bon! 🙂

    Laissez-moi un commentaire