Bouffe Événement

Pourquoi faire compliqué? #avecMC #GPS

14 février 2017

Avec l’amie Marie-Claire du blogue GPS de la jeune adulte responsable GPS de la jeune adulte responsable, ça fait plusieurs fois qu’on regarde pour te pondre une collaboration qui fait du bien. C’est la St-Valentin et on s’est dit que ça serait chouette de briser les conventions et de revenir a la base de toute relation : du confort, de l’intensité, des fous rires et le tout sans se ruiner (yeah!). Pour lire son billet, c’est par ici!

Ça fait qu’on est parti vers l’épicerie avec un peu/trop/pas d’idée de ce qu’on allait faire, mais une idée générale de ce qu’il fallait que ça représente (les idées citées plus haut, donc).

C’est l’hiver, il fait froid et on cherchait du gros confort food, le choix n’a pas été super long avant qu’on jette notre dévolu sur un mac ‘n cheese, mais pas n’importe lequel.

J’avais envie de viande, elle n’en voulait pas, on a mit des portobellos. Je voulais du fromage qui goûte dans la sauce, mais j’avais une envie de fromage solide (qui ne fond pas trop) à la surface, une envie de fromage en grains, de salé. Puis finalement notre regard est tombé sur un bloc de Do Rémi, on s’est dit que ça ne serait pas méchant. Si tu lis ça et que tu commence déjà à avoir faim, le reste de la recette est ici :

Mac ‘n cheese de St-Valentin
– un fenouil
– un paquet de portobellos
– 2 gousses d’ail
– un oignons blanc
– un paquet de macaronis
– du beurre / de l’huile
– de la farine (2-3 cuillères à soupe)
– un bloc de fromage Do Rémi
– un bloc de fromage bleu l’Ermite (de Saint-Benoît-du-Lac)
*pour ceux et celles qui n’aiment pas le goût fort du bleu, il est super doux, pas de crainte à avoir*
– 250ml de crème
– 250ml-500ml de lait (selon la consistence de sauce que vous préférez avoir).
– sel / poivre

1. Faites fondre un peu de beurre avec un peu d’huile d’olive dans une casserole. Y faire danser la moitié de l’oignon, l’ail et la moitié du fenouil (plus si le coeur vous en dit). Lorsqu’ils commencent à être translucides, ajouter la farine et cuire le roux. Ajouter le lait et battre au fouet jusqu’à obtention d’une sauce homogène. Ajouter la crème et le fromage bleu coupé en dés en baissant le feu pour laisser le tout fondre à feu faible. Saler et poivrer au goût.

2. Faire bouillir un grand chaudron d’eau salée. Y plonger les macaronis jusqu’à ce qu’ils soient al dente (pas plus, ils vont cuire à nouveau dans la sauce au four) ». Les sortir et les égoutter.

3. Dans le chaudron des pâtes, ajouter un dé de beurre/huile pour faire cuire les portobellos qu’on a coupé grossièrement en gros dés. Lorsqu’ils sont cuits, ajouter les pâtes et la sauce. Mélanger et regoûter/assaisonner au besoin avant de vider le contenu dans un plat qui va au four. Garnir de dés de fromage Do Rémi avant d’enfourner à 375° jusqu’à ce que le tout soit doré.

4. Garnir d’aneth, ajouter deux fourchettes à même le plat pour un repas en tête à tête et prenez le temps de jaser de tout et de rien entre deux trois fou rires.

En toute simplicité, on a un dessert qui prend 2 secondes à faire : le floater à la bière. On est allé se chercher un paquet d’Häagen-Dasz au chocolat et une bière de seigle brassée avec du poivre (mais si vous préférez avec quelque chose qui a du coffre comme une stout ou autre chose, faites vous plaisir!). Deux boules chacun et une demi-bière dans nos chopes plus tard, on était heureux, repus et c’était surtout simple, réconfortant, facile, vraiment pas dispendieux et intense (ce n’est pas le genre de macaronis au fromage à sortir de façon régulière vu la quantité de fromage et de crème, mais ça valait amplement le coup).



En espérant que vous ne vous casserez pas la tête ce soir, bonne St-Valentin à tous!

Voici d'autres articles du même type

Aucun commentaire

Laissez-moi un commentaire