Bouffe Événement

Opinion masculine sur l’événement Thé à la mode

25 octobre 2015

Hier après-midi, 3e samedi du mois, j’étais convié à participer à Thé à la mode à l’Auberge Saint-Antoine. L’événement qui revient mois après mois mélange thés, bouchées et parade de mode. On s’entend que la curiosité d’essayer quelque chose de nouveau et la gourmandise m’ont interpelés plus rapidement que l’accent mode de l’événement, mais « Oh, surprise! », j’ai finalement été fort impressionné par cette partie de l’événement.
the-8

On retrouve, à ces défilés de mode, des créations d’ici. C’est une opportunité simple et rafraîchissante à saisir si vous avez moindrement un intérêt pour ça. J’avais peur de tomber sur une collection exclusive aux femmes pour des raisons évidentes, mais bien que le ratio n’était pas 50/50, il y avait également plusieurs modèles intéressants pour la gente masculine.

Ce mois-ci, on avait sous les yeux des bottes et mocassins de la boutique Amimoc située dans le Petit Champlain. Quand j’ai appris que j’allais assister à une présentation de mocassins, j’étais sceptique que j’allais trouver chaussure (ou bottes, dans ce cas-ci) à mon pied, mais je fût agréablement surpris par ce que j’ai vu défiler. La seule raison qui m’a fait hésiter de m’en procurer une paire est le fait que je viens tout juste de m’en procurer une belle paire pour la saison.

the-1the-2the-32

La parade de mode se déroule autour des tables question d’admirer de près et de loin la collection. L’ambiance chaleureuse du Saint-Antoine et le fait qu’on puisse interagir avec les mannequins lorsqu’ils défilent près de nous fait qu’on s’y sent également très à l’aise. Les bouchées servies et la théière du thé de votre choix sauront également vous divertir lorsqu’une création vous intéressera moins (dans les rares cas où ça pourra vous arriver).

Des bouchées salées (sandwichs aux concombres et mayonnaise à la menthe, sandwichs au saumon fumé et fromage à la crème à l’aneth, sandwichs au gravlax de boeuf, sandwichs aux oeufs, etc.) préparées par le chef Louis Pacquelin et des mignardises en tous genres (divines tartelettes poire-chocolat, macarons à la crème de marrons et garniture de clémentines confites si je ne me trompe pas, croquants aux pacanes et sa purée de pommes poêlées sur mini gâteau au fromage, chou dont j’ai oublié les saveurs mais qui était, comme le reste, délicieux, sans oublier le classique scone et sa clotted cream qui était à la lime si je ne m’abuse, etc.) préparées par le chef pâtissier Yves-Marie Rolland.

the-9the-6

Merci à l’amie Rachel sans qui je n’aurais pas appris ce qu’est de la clotted cream. C’est une autre bien belle découverte, ça, qui se rajoute à la découverte de cet événement mensuel que vous ne devriez pas rater! 😉

Voici d'autres articles du même type

Aucun commentaire

Laissez-moi un commentaire